LA RÉALITÉ VIRTUELLE COMME OPTION THÉRAPEUTIQUE POUR LA GESTION DE LA DOULEUR

Partout dans le monde, laboratoires de recherche et start-ups font progresser l’utilisation de la réalité virtuelle dans la gestion de la douleur et la neuropsychiatrie. Avec le rôle croissant de la réalité virtuelle dans les soins de santé, la technologie pourrait-elle offrir de nouvelles options de thérapie à distance efficaces voire même une solution à la crise des opiacés ?

Fig. 1 : Femme testant une expérience de réalité virtuelle thérapeutique avec un casque ©Oculus Go. ©PainkillAR.
Fig. 1 : Femme testant une expérience de réalité virtuelle thérapeutique avec un casque ©Oculus Go. ©PainkillAR.

Une brève histoire de la réalité virtuelle

La réalité virtuelle comme outil thérapeutique

Cette immersion dans un environnement glacial soulage les patients qui ressentent moins leurs brûlures et voient leurs douleurs baisser de moitié.

Comment ça marche ?

Fig. 2 : Exemples d’environnements virtuels utilisés en thérapie et relaxation.
Fig. 2 : Exemples d’environnements virtuels utilisés en thérapie et relaxation.
Fig. 2 : Exemples d’environnements virtuels utilisés en thérapie et relaxation. En haut, MedTrek ©PainkillAR, expérience de marche méditative. En bas, Lindra ©PainkillAR, application d’induction hypnotique.

En réalité virtuelle, on submerge le cerveau d’informations visuelles, sonores et spatiales qui mobilisent une partie de ses ressources. Comme dans un ordinateur, les sensations de douleurs sont reléguées en “tâches d’arrière-plan”.

Conclusion

Auteurs

References

research and development of modern pain therapeutics

research and development of modern pain therapeutics